EPS-AA 

Ecole Professionnelle Supérieure

d'Assistant en Architecture

80 rue Rébeval 75019 PARIS

tél.: 01 76 21 59 76

contact-epsaa-architecture@eivp-paris.fr

DOMAINE PROFESSIONNALISATION :

Former un assistant en architecture :

 

Trois années sont nécessaires pour devenir assistant en architecture EPS-AA.

Six années le sont pour accéder au diplôme d’architecte praticien en écoles d’état ( ENSA). Les faits montrent qu’il faut ensuite bien plus de 5 années pour acquérir le métier d’architecte, c’est à dire maîtriser la connaissance pratique des étapes aboutissant à la réalisation des projets. Maîtriser consiste à convertir les contraintes de la commande en agents de bonification du projet qui y répond.

 

Recrutés autour de cet axiome en travaux dirigés comme en matière d’apport, les intervenants EPS-AA préparent chaque étudiant à travailler « dehors ».

Le cursus alterne les 4 situations professionnelles fréquentes : projeter seul, projeter avec un tiers, (choisi ou non), développer un projet-tiers, faire travailler quelqu’un.

Progressivité :

 

 

En Première année, dite de « déscolarisation », les enseignants poussent l’étudiant à réveiller sa critique, à valoriser son inventivité, à imposer sa production.

 Un stage ouvrier d’une semaine, évalué avec son rapport, sert de premier contact avec le monde professionnel.

 

En seconde année, la méthodologie imposée sur les projets s’applique indifféremment au développement d’un projet personnel comme à celui d’un autre étudiant, préparation à la situation d’étudiant.

Un stage de chantier évalué sert de second contact avec le monde professionnel.

 

En troisième année, sont dispensés en complément des cours spécifiques sur les pratiques d’agence : juridique, organisationnel, institutionnel, ordinal, vocabulaire, … .

Un stage d’ agence de trois semaines évalué sert de familiarisation avec la pratique d’agence.

Par ailleurs, durant les 20 journées précédant sa présentation de diplôme, chaque candidat dirige une équipe de 3 à 4 étudiants comme chef de projet

Préparer aux pratiques d'agence, un pari :

 

​Les intervenants EPS-AA l’étudiant aux pratiques à venir : cela impose de lui apporter une culture théorique éclairant un savoir-faire opérationnel appuyé sur une méthode de développement utilisant des références construites.  Ces outils sollicitent curiosité et autonomie critique ouvrant le futur praticien au décryptage de travaux-tiers. Ce positionnement intérieur est à terme la condition de sa culture et de son adaptabilité, qualité intemporelle centrale en tout métier.

 

Initier au projet d’architecture impose un pari : Comment seront développés les projets en agence d’architecture au moment où l’étudiant y entrera alors qu’un enseignant transmet la pratique de son temps ?

Comment enseigner une pratique évolutive ?

Trois développements du projet caractérisent la pratique courante en agence :

  • Inventer par l’usage : rationalité des fonctions du programme.

  • Inventer par l’imagerie : plastique de l’espace formel.

  • Inventer par la pérennité : technicité à bas impact environnemental.

Usage:

Le projet est conçu et mesuré au service d’un fonctionnement qui quantifie, agence et distribue les espaces ; leur cadre compose une structure dont les matériaux sont choisis pour leurs performances et économie de mise en œuvre et d’exploitation. Cette procédure rationnelle réglée sur des lois pragmatiques développe un édifice servant directement son fonctionnement interne.

 

Imagerie :

Le projet est conçu selon l’impact rétinien qu’engendreront espaces intérieurs sur les usagers et volumes extérieurs sur l’environnement. L’inventivité de l’architecte scénographie cet impact promis au commanditaire. La réalisation et l’utilisation de l’édifice respectent au mieux l’intégrité formelle arrêtée pour le projet.

 

Pérennité :

Le paramétrage du bâtiment aux contraintes proches et lointaines de son environnement génère le projet. Matériaux, procédés de construction et dispositifs techniques du bâtiment influencent la composition et la technologie du bâtiment. Cet arbitrage vise la préservation des réserves énergétiques et matérielles planétaires. L’invention du projet élabore un compromis entre les critères du lieu et ceux de la planète, entre les arguments de l’immédiateté et ceux de l’avenir lointain.

Le cursus EPS-AA transmet à chaque étudiant la plus grande adaptabilité possible entre ces trois approches. L’équipe pédagogique reste vigilante à recruter avec parité des enseignants du projet ayant chacun développé leur pratique personnelle sur chacune de ces trois voies.